masturbation


masturbation

masturbation [ mastyrbasjɔ̃ ] n. f.
• 1580; lat. masturbatio, de manus « main » et stupratio « action de souiller »; cf. le doublet sav. manustupration
1Pratique qui consiste à provoquer le plaisir sexuel par l'excitation manuelle des parties génitales (d'un partenaire ou de soi-même). onanisme; fam. branlette, touche-pipi (cf. La veuve poignet). Masturbation solitaire.
2Fig. Discussion, réflexion intellectuelle jugée stérile.

masturbation nom féminin (bas latin masturbatio, -onis) Excitation manuelle des organes génitaux externes dans le but de provoquer le plaisir sexuel. Excitation manuelle de ses propres organes génitaux. [La masturbation se rencontre dans les deux sexes et constitue jusqu'à l'adolescence la forme la plus fréquente d'excitation sexuelle. Elle ne devient pathologique que par son exclusivité ou son caractère public.] ● masturbation (synonymes) nom féminin (bas latin masturbatio, -onis) Excitation manuelle de ses propres organes génitaux.
Synonymes :

masturbation
n. f. Attouchement des parties génitales, destiné à procurer le plaisir sexuel.
|| Fig. Masturbation intellectuelle: complaisance à tourner et à retourner les mêmes pensées.

⇒MASTURBATION, subst. fém.
A. — Pratique sexuelle solitaire consistant en attouchements des organes génitaux pour se procurer du plaisir, l'orgasme. Synon. onanisme. Les deux filles devinrent des putains (...) et (...) le garçonnet mourut d'épuisement par la masturbation (GONCOURT, Journal, 1890, p.1150). Il reste à ces déshérités de laisser entendre qu'ils s'adonnent à la masturbation ou à la pédérastie, et s'ils n'osent les prendre à leur compte personnel, de faire savoir qu'ils regardent ces pratiques avec faveur (AYMÉ, Confort, 1949, p.91):
1. La phase génitale vers l'âge de 3 ans correspond à la localisation de l'auto-érotisme sur la région génitale, l'enfant traverse alors une phase narcissique fréquemment accompagnée de masturbation phallique ou clitoridienne, et à laquelle il renoncera peu à peu pour parvenir au choix d'un objet d'amour extérieur à lui-même.
DELAY, Ét. psychol. méd., 1953, p.157.
Pratique sexuelle consistant en attouchements des organes génitaux pour procurer à un partenaire du plaisir, l'orgasme. Elle [la masturbation] est généralement solitaire, mais peut être collective, sous forme de masturbation réciproque (LAFON 1969).
B.P. métaph. ou au fig., péj.
1. Vieilli. Effort intellectuel ou moral infécond. Lamuel (...) veut être un prophète religieux et réformateur. — Il se ruine à cette roulette. — Il s'épuise à cette masturbation de l'âme; il ruine et perd sa mère, ses soeurs et son père (VIGNY, Journal poète, 1837, p.1077).
2. Complaisance à traiter les mêmes thèmes (considérés comme inféconds) dans une discussion, une recherche intellectuelle ou artistique. Sus à la masturbation antifigurative [en peinture] (Les Lettres fr., 25 janv. 1967, p.29, col. 1):
2. Tu me parles de ton journal. Ne l'abandonne pas, je t'en supplie. Tape-le. Il faut lui donner une ligne générale. Tu es partie en ne croyant à rien qu'au soleil. Vers quoi iras-tu? Pas trop de masturbation intellectuelle.
B. GROULT, Les Trois quarts du temps, Paris, Grasset, 1983, p. 147.
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist. Ca 1590 (MONTAIGNE, Essais, II, XII, éd. Villey, Saulnier, t.1, p.585). Dér. du lat. masturbari «pratiquer l'onanisme» (v. masturber) à l'aide du suff. -(a)tion. Fréq. abs. littér.:20.
DÉR. Masturbatoire, adj. Relatif à la masturbation. Habitudes, pratiques masturbatoires; fantasme masturbatoire. La prétendue satisfaction sexuelle présente souvent un caractère puéril et indigne, se rapproche d'un acte masturbatoire (FREUD, Introd. psychanal., trad. par S. Jankélévitch, 1923, p.325). Au fig. On n'y compte plus les contemplations de nombril, les plans masturbatoires d'images vides qui se voudraient signifiantes (Le Nouvel Observateur, 5 mai 1969, p.32, col. 3). []. Att. ds Ac. dep. 1835. 1re attest. 1923 supra; de marturbation, suff. -oire (-oir).

masturbation [mastyʀbɑsjɔ̃] n. f.
ÉTYM. 1580, Montaigne; lat. masturbatio, de manus « main », et stupratio « action de souiller »; cf. le doublet sav. Manustupration.
Pratique qui consiste à provoquer le plaisir sexuel par l'excitation manuelle des parties génitales (du sujet ou du partenaire). || Masturbation réciproque; masturbation solitaire. Onanisme, solitaire (plaisir solitaire); fam. branlade, branlage, branlée, branlette; → aussi la Veuve Poignet.
0 (…) elle a une bague à chaque doigt, et chaque ongle des deux mains est teint d'une couleur différente de ses voisins; celui du médius, plus court, d'un carmin lourd, désigne grassement le doigt de la masturbation.
R. Barthes, Roland Barthes, p. 166.
DÉR. Masturbatoire.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Masturbation — (Zeichnung von Gustav Klimt, 1913) Unter Masturbation wird eine – überwiegend manuelle – Stimulation der Geschlechtsorgane verstanden, die in der Regel zum Orgasmus führt. Dabei können auch verschiedene Hilfsmittel zum Einsatz kommen.… …   Deutsch Wikipedia

  • masturbation — mas tur*ba tion, n. [L. masturbatus, p. p. of masturbari to practice onanism: cf. F. masturbation.] The act of masturbating; sexual self gratification; onanism. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • masturbation — 1711 (earlier as mastupration, 1620s), from Fr. masturbation and directly from Mod.L. masturbationem (nom. masturbatio), noun of action from pp. stem of L. masturbari t masturbate. The long standing speculation is that this Latin word is altered… …   Etymology dictionary

  • Masturbation — Masturbation, s. Onanie …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Masturbation — oder Mastupration (lat.), s. Onanie …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Masturbation — Onanism redirects here. For the Biblical origin of the term onanism , see Onan. Gustav Klimt s Woman seated with thighs apart (1916) …   Wikipedia

  • Masturbation — Chez l’être humain, la masturbation est une pratique sexuelle, consistant à provoquer le plaisir sexuel par la stimulation des parties génitales ou d’autres zones érogènes, à l’aide des mains ou d’objets, tels des godemichets ou autres jouets… …   Wikipédia en Français

  • masturbation — masturbational, adj. masturbatory /mas teuhr beuh tawr ee, tohr ee/, adj. /mas teuhr bay sheuhn/, n. 1. the stimulation or manipulation of one s own genitals, esp. to orgasm; sexual self gratification. 2. the stimulation, by manual or other means …   Universalium

  • Masturbation — Onanie; sich einen runterholen (umgangssprachlich); Autoerotik; Selbstbefriedigung; Wichsen (vulgär) * * * Mas|tur|ba|ti|on [mastʊrba ts̮i̯o:n], die; , en: geschlechtliche Selbstbefriedigung. * * * Mas|tur|ba|ti|on 〈f …   Universal-Lexikon

  • Masturbation — Onanie, Selbstbefriedigung; (bildungsspr.): Ipsation, Ipsismus; (salopp scherzh.): Handbetrieb; (veraltet): Selbstbefleckung; (Psychol.): Autoerotik. * * * Masturbation,die:⇨Selbstbefriedigung Masturbation→Selbstbefriedigung …   Das Wörterbuch der Synonyme


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.